Accueil » Indicateurs clés » Etudes de cas (liste)

Etudes de cas (liste)

 

Les études de cas listées ci-dessous ont été réalisées par l’Observatoire Europe-Afrique 2020, sur la base d’analyses documentaires, de dires d’experts et de l’exploitation de données statistiques. 

Accéder au contenu complet des études de cas  

 

Résumés des études de cas

Etude de cas n°1: Partenariats industriels en Ethiopie: Risques et opportunités

Au cours des trois dernières années, plusieurs entreprises européennes et asiatiques ont réalisé des investissements industriels en Ethiopie ou passé des accords avec des sous-traitants éthiopiens afin d’exporter leur production vers des pays émergents ou industrialisés. Les secteurs dans lesquels ces entreprises étrangères ont investi ont pour dénominateur commun de valoriser les débouchés d’origine agricole (fleurs, vins) ou issus de l’élevage (cuir, textiles). Sur la base d’exemples concrets, l’étude de cas analyse les facteurs d’attractivité qui ont contribué à ces investissements.



Etude de cas n°2: Quelle est la part des “coûts invisibles” dans les coûts de production en Afrique? 

Les coûts invisibles correspondent aux pertes subies par les entreprises en conséquence de la mauvaise qualité de l’environnement des affaires. Il s’agit principalement des pertes causées par les exigences des banques lors des procédures de prêts, des conséquences du manque de fiabilité des infrastructures, des excès de la réglementation (contraintes à l’embauche, au licenciement), de la corruption et des problèmes de sécurité. L’étude de cas présente une analyse détaillée des coûts « invisibles » auxquels sont confrontées les entreprises qui opèrent en Afrique, ainsi qu’une comparaison de ces coûts invisibles avec les autres régions du monde.


Etude de cas n°3: Quel est l’impact du transport maritime sur les émissions de gaz à effet de serre et de polluants?

Les trafics maritimes, principalement de conteneurs, liés aux importations de produits fabriqués en Asie et importés en Europe, engendrent des émissions très importantes de gaz à effet de serre et de polluants. L’objet de cette étude de cas est d’évaluer l’impact que produirait la relocalisation vers l’Afrique d’une partie de ces trafics, sur les émissions de gaz à effet de serre et de polluants.

 

Etude de cas n°4: Coût et efficacité du passage portuaire dans les ports africains 

Cette étude de cas analyse l’évolution des organisations, de la productivité et des coûts de passage portuaire dans 29 ports maritimes d’Afrique depuis le début des années 2000 . Elle s’appuie sur des analyses et comparaisons récentes avec les autres ports mondiaux. Elle décrit également  les principaux déterminants d’évolution ainsi que les perspectives d’évolution à court/moyen-terme.

 

Etude de cas n°5: Analyse d’un échantillon de 15 zones économiques spéciales en Afrique

15 zones économiques spéciales situées dans 9 pays africains sont analysées et comparées dans la présente étude de cas. Ces zones ont été sélectionnées du fait de leur diversité en termes d’âge, de degré de réussite, de taille…. Elles apportent une vision qualitative de l’état des ZES en Afrique, de leurs forces et de leurs faiblesses. L’objectif principal de cette analyse est de mettre en évidence les facteurs clés qui conditionnent la réussite d’une zone économique donnée et, à contrario, de comprendre les raisons des difficultés que rencontrent certaines d’entre elles.


Etude de cas n°6:  

Les conditions sont-elles propices au développement d’activités manufacturières dans certains pays africains ?

 Cette étude de cas présente une synthèse en français de trois rapports récents (un en langue française, deux en langue anglaise):

  • Le premier, publié par l’ICTSD (International Centre for Trade and Sustainable Development) dresse le constat de la faiblesse des exportations de produits manufacturés dans la plupart des pays africains et du retard pris dans ce domaine par rapport aux pays d’Asie au cours de la période 2000-2015.
  • Le second, publié par le FMI, analyse l’ampleur et la rapidité de la transformation structurelle de la production, de l’emploi et de la productivité dans plus de 30 pays d’Afrique subsaharienne à revenus faibles et intermédiaires au cours de la dernière décennie, puis compare plusieurs pays africains à forte croissance à plusieurs économies asiatiques à bas coûts (Vietnam, Cambodge, Bangladesh).
  • Le troisième, publié par le “Centre for Global Development” (Washington D.C) analyse et compare les coûts du travail dans une série de pays à revenus faibles et moyens, en Afrique et dans le reste du monde, avec l’objectif de déterminer si certains pays africains sont capables de développer des activités manufacturières à une échelle significative.
  • L’étude de cas est complétée par une synthèse des points saillants des trois documents.

Etude de cas n°7: Promouvoir le développement de pôles manufacturiers à vocation exportatrice en Afrique subsaharienne.

Cette étude de cas est présentée en 2 documents distincts:

  1. “Un objectif géostratégique”: Le développement de pôles manufacturiers exportateurs en Afrique subsaharienne est un objectif « gagnant-gagnant » pour les économies africaines, pour les entreprises françaises et pour la planète.
  2. “Proposition pour un nouvel outil financier incitatif” : Quelles contraintes les entreprises européennes ont-elles à surmonter si elles investissent dans ces pays? Sur quels leviers de compétitivité un futur mécanisme incitatif d’aide à l’investissement devrait-il agir en priorité ? Principales composantes du mécanisme incitatif proposé.

 Etude de cas n°8: Les coûts du transport routier local en Afrique sont-ils compétitifs avec ceux des autres régions du monde? La localisation d’une unité de production dans une zone éloignée d’un grand port maritime est-elle économiquement envisageable compte-tenu des coûts de transport local? 

En cours de préparation

 

Etude de cas n°9: Parmi les 15 pays africains couverts par l’Observatoire, lesquels ont réussi à attirer des investissements étrangers ? Dans quels secteurs ? Cela a-t-il conduit à une diversification de leur économie?  Quels sont les pays/secteurs où ces investissements et cette diversification ont conduit à la formation d’un tissu économique propice à l’établissement  de partenariats industriels ?

En cours de préparation.

 

Etude de cas n°10: Quel est le poids relatif des coûts de transport dans le prix de vente d’un produit?

En cours de préparation.