Actualités

En Côte d'Ivoire, inauguration d'une unité de production de produits pharmaceutiques par la société indienne Africure. Localisation: Parc technologique Mahatma Gandhi de la Zone Franche de Grand-Bassam. Cette usine complète à six le nombre d'unités pharmaceutiques en activité en Côte d' Ivoire.

KenGen, la compagnie de production électrique du Kenya lance un appel d’offres pour la construction clés en main d’une usine de fabrication de panneaux solaires. Capacité: 10 MW par an. Localisation: site de la centrale électrique de Tana (comté de Murang’a). Le projet inclut également la construction d’un entrepôt capable d’abriter l’équivalent de deux ans de production de l’usine.

Ghana Rubber Estates ltd, filiale ghanéenne de la SIPH a lancé sa seconde usine de transformation de caoutchouc à Tsibu dans le district d’Ahanta, Région occidentale du Ghana. Investissement : 25 M€

Le gouvernement nigérian a délivré des licences pour la construction de deux nouvelles raffineries d’or. Une partie de la future production sera destinée à l’exportation et l’autre transformée en lingots, servira de réserve de change au pays. Localisations: Abuja et dans l’État d’Ogun au sud-ouest du pays.

Volkswagen va construire une usine d’assemblage en Angola, dans la zone économique spéciale de Luanda-Bengo. Superficie: >2ha. Capacité de production initiale: 5000 véhicules. Planning de réalisation en attente.

L'Éthiopie a adopté une nouvelle loi sur l'investissement pour ouvrir des secteurs de l'économie aux investisseurs étrangers. Alors que le secteur bancassurance reste réservé aux investisseurs nationaux, le nouveau cadre "accélérera la compétitivité mondiale de l'économie nationale, augmentera les performances à l'exportation et créera plus d'emplois".

Selon la Banque africaine de Développement la croissance économique en Afrique est estimée à 3,4 % pour 2019, soit à peu près la même qu’en 2018. Ce taux est inférieur à la croissance moyenne décennale de la région (5 %). La croissance plus lente que prévue est en partie due à l’expansion modérée des cinq grands pays du continent - l’Algérie, l’Egypte, le Maroc, le Nigeria et l’Afrique du Sud - qui ont enregistré ensemble un taux de croissance moyen de seulement 3,1 %, contre une moyenne de 4 % pour le reste du continent. La croissance devrait s’accélérer pour atteindre 3,9 % en 2020 et 4,1 % en 2021.

Le score mondial moyen du "Democracy Index" (EIU) a chuté de 5,48 en 2018 à 5,44 en 2019 (sur une échelle de 0 à 10). Il s'agit du pire score mondial depuis que l'indice a été produit pour la première fois en 2006. Cette baisse est due à une forte régression en Amérique latine et en Afrique subsaharienne, et dans une moindre mesure dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord. En Afrique, les pays ayant enregistré les reculs les plus marquants sont le Bénin, le Cameroun, l'Egypte, le Nigéria et le Sénégal. L'indice s'est effondré en Chine.

Megamillion Energy Company projette d'investir dans une unité de fabrication de batteries Lithium-ion en Afrique du sud. Horizon: 2S 2020. Localisation probable: ZI de Coega. Capacité: 10 millions de cellules lithium-ion/an. Financement: 35 M$. Marchés visés: stockage d’énergie dans un premier temps, puis les véhicules électriques.

Inauguration d'un nouveau site industriel de Tecaero Maroc (groupe Tecalemit Aerospace). Localisation: MidParc (Casablanca). Investissement: 14 millions de DH d'investissement en machine. Client principal: Safran. Produits: raccords de canalisations et rampes de câblage.

Mise en service d’une unité de décorticage et de stockage de céréales, notamment le sorgho à Maroua (capitale régionale de l’Extrême-Nord du Cameroun). Infrastructure financée dans le cadre du Pidma. Le Cropsec est un regroupement de producteurs qui vend sa production à la société brassicole Guinness Cameroun, filiale de Diageo.

Inauguration d'un nouveau site industriel de la société marocaine d’étude et de fabrication des outillages aéronautiques (EFOA) (groupe “We are). Localisation : Aéropôle (Casablanca). Superficie : 2.350 m². Investissement : 50 millions de dirhams. Emplois créés : 55 postes d’emplois directs. Produits : outillage et fabrication de pièces élémentaires chaudronnées et de sous-ensembles aéronautiques.

Lettre de l’Observatoire n°19 (Janvier / Février 2020).

L’actualité, les analyses, les indicateurs clés et les évènements relatifs au développement du secteur manufacturier en Afrique.

Recevez gratuitement la Lettre bimensuelle de l’Observatoire, afin d’être informé des principaux évènements, des analyses les plus pertinentes, des actualités, de l’évolution des indicateurs clés et des meilleures lectures du moment. Pour cela, renseignez votre adresse mail au bas de la présente page, dans la rubrique “Recevez la Lettre de l’Observatoire”

Nouvelle étude de cas: “Mettre en place des modèles de développement du secteur manufacturier qui respectent les objectifs de développement durable: Test d’un système d’indicateurs environnementaux du secteur manufacturier, par pays”.

Forte dégradation du “Democracy Index” (Economist Intelligence Unit) en 2019, en particulier sur le continent africain.

Le blog de l’Observatoire – 03/02/2020

L’urgence Africaine selon Nubukpo Kako : Enseignements pour une stratégie d’industrialisation en Afrique subsaharienne

“Investir et s’investir en Afrique francophone sub-saharienne” – Formation sur deux demi-journées – Par Philippe DORSON (Expert Conseil International, Chevalier de l’Ordre National du Mérite) – Email: phdorson@yahoo.fr

Rejoignez l’Observatoire Europe-Afrique 2020 et participez à ses activités

Reducing corruption takes a specific kind of investment: Dans cet exposé, le chercheur Efosa Ojomo propose une réflexion sur la façon dont nous pourrions potentiellement éliminer la corruption dans le monde en se concentrant sur une chose: la rareté. “Les sociétés ne se développent pas parce qu’elles ont réduit la corruption”, dit-il. “Ils sont capables de réduire la corruption parce qu’ils se sont développé”(TED Conférence – Sous-titré en français).

 Eclairage sur les investissements chinois dans les secteurs manufacturiers et de l’agriculture au Kenya”. Note “résumé” en français d’une étude récente du CARI (China Africa Research Initiative – Johns Hopkins University, Washington, DC) réalisée par l’Observatoire Europe-Afrique 2030 à partir du document d’origine en anglais. 

Après une forte remontée en décembre 2019/ janvier 2020, l’indice a vivement rechuté depuis le début de la crise du coronavirus. Au 26 mars, il s’établit à 1525 $ pour un conteneur 40′ standard.

L’Observatoire: ses missions, ses objectifs

Recevez la Lettre de l’Observatoire

Adhérents:




 

Mot de passe oublié