Actualités

Sansheng Pharmaceuticals (Chine), vient d’inaugurer une usine pharmaceutique à l’Est d'Addis-Abeba. Capacité de production annuelle: 5 milliards de préparations solides, 300 millions d'ampoules et 10 millions de préparations parentérales destinées à être administrées en grand volume.

Au Maroc, STG Telecom ouvre une filiale et annonce une usine d’assemblage de téléphones en 2019.

Lancement du projet de construction d’une unité de fabrication de câbles électriques par l'équipementier allemand PSZ, à Bouhjar (Tunisie). PSZ exporte la totalité de sa production vers l’Allemagne et les Pays-Bas.

L’équipementier automobile chinois Citic Dicastal implante deux usines au Maroc. Investissement: 350 millions d’euros. Capacité de production: 6 millions de jantes en aluminium, dont 90% destinées à l’exportation. Localisations: zone franche de Kenitra (50 km au nord de Rabat), pour une entrée en production fin 2019 et Tanger Tech.

Seat va assembler ses modèles Leon et Arona dans son usine algérienne de Relizane (280 km au sud-ouest d'Alger), en partenariat avec le groupe algérien Sovac. Jusqu’ici, l’usine de Relizane assemblait le modèle Ibiza, destiné au marché algérien.

Mercedes-Benz annonce un investissement de 700M$ dans son usine sud-africaine de East London (Sud-Est). L’usine, qui produit actuellement 110 000 véhicules par an, verra sa superficie agrandie des deux tiers pour produire des berlines Class C de nouvelle génération.

Depuis le 5 juillet 2018, le service ASEA KENYA de CMA-CGM offre une liaison directe entre la Chine et Mombasa. Le Kenya est desservi en direct en sortie de Shanghai en 23 jours, Ningbo en 22 jours et Shekou en 19 jours. Les exportations en sortie du Kenya bénéficient d'un service direct vers la Chine, avec une desserte de Shanghai en 21 jours.

L'Egypte va céder prochainement des participations supplémentaires dans cinq entreprises publiques cotées, pour stimuler la croissance économique et attirer les investisseurs. Ces cinq sociétés sont : Héliopolis Housing, Alexandria Mineral Oils Co, Abou Kir Fertilizers & Chemical Industries, Alexandria Container & Cargo Handling et Eastern Tobacco.

L'indicateur d'intensité des coûts invisibles élaboré par l'Observatoire vient d'être mis à jour (voir Menu "Indicateurs" --> "Environnement économique"). Maurice est le seul pays où les coûts invisibles demeurent à un niveau raisonnable, quoique supérieur à ceux de la Chine et de l’Inde. Dans les autres pays africains, les indicateurs sont à un niveau insuffisant. Le Ghana, le Kenya, le Maroc et la Namibie ont des scores au dessus de la moyenne du continent. Les coûts invisibles sont particulièrement élevés au Benin.

Le deuxième sommet de l’initiative "Women in Africa" se tiendra en septembre à Marrakech. Les entreprises prennent conscience de la nécessité d’ouvrir davantage l’intégration aux femmes notamment en Afrique. Cependant, l’accès à l’emploi reste affecté autant par certaines lois discriminantes, que par des inégalités persistantes dans l’enseignement.

Inauguration de la Djibouti Free Trade Zone (DIFTZ). Dotée d’une superficie de 4 800 hectares pour un investissement global de 3,5 Mds USD, cette zone franche est la plus grande d’Afrique. Lancé en mars 2016, le projet devrait s’achever en 2028 : A ce jour, 240 hectares ont déjà été construits et 21 entreprises (majoritairement chinoises), se sont déjà engagées à s’y installer.

Lancement du programme SATIP (programme de promotion du commerce et de l'investissement en Afrique du Sud), par la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et Export Credit Insurance Corporation d'Afrique du Sud SOC Limited (ECIC). Ce programme offrira, entre autres, des services de conseil et des garanties aux investisseurs sud-africains.

Standard & Poor’s attribue au Benin une note de risque souverain B+ après 6 ans sans évaluation. La dernière notation datait de février 2012 avec un niveau B, perspective négative.

Les prévisions de la Banque Mondiale d'évolution à long-terme (horizon 2020) des PIB des pays africains viennent de paraître. La synthèse est disponible dans le menu "Indicateurs" --> "Environnement économique".

L’Allemagne envisage d’utiliser des fonds publics pour soutenir les entreprises qui investissent en Afrique. L'objectif est de permettre aux entreprises d'amortir les pertes sur les investissements réalisés en Afrique afin de modérer les risques initiaux.

L’IPEMED, en partenariat avec Bpifrance et IC Publications et avec le soutien de l’Observatoire Europe – Afrique 2020 et Vox Africa, a organisé le mercredi 27 Juin 2018 la troisième édition de leur cycle de « Petits Déjeuners de la Méditerranée et de l’Afrique ». L’événement s’est déroulé au siège de Bpifrance (8 boulevard Haussmann, 75009 Paris) et a porté sur le thème suivant : « Quelle contribution chinoise à l’industrialisation de la Méditerranée et de l’Afrique ? ». Il a réuni des hommes politiques, entrepreneurs, chercheurs, etc. La synthèse des débats et le "Palimpseste" distribué aux participants est disponible dans le menu "Evènements".

Afin de sécuriser ses approvisionnements, Apple cherche des contrats de plusieurs milliers de tonnes de cobalt par an sur une durée de 5 ans ou plus. Au cours des 18 derniers mois, le prix du métal a presque triplé à plus de 80 000 $ la tonne.

Le constructeur automobile chinois SAIC Motor envisage d’ouvrir une usine de montage de véhicules en Egypte. L’usine vise à répondre aux besoins du marché local et à placer l'Egypte comme un hub pour exporter des voitures vers les pays arabes et africains voisins, avec lesquels l'Egypte est liée par des accords de libre-échange.

Le gouvernement indien va ouvrir 18 nouvelles ambassades sur le continent africain d’ici 2021. Ces ambassades seront installées au Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, Tchad, République du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mauritanie, Rwanda, Sao Tomé & Principe, Sierra Leone, Somalie, Swaziland et Togo.

La Banque indienne d’import export (Exim Bank of India) a ouvert des bureaux à Abidjan et à Dakar, qui s’ajoutent à ses antennes à Johannesburg et Addis Abeba. Sur les deux dernières années seulement, elle a engagé plus de 3 milliards de dollars dans une quinzaine de pays africains, dont la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la Mauritanie, le Sénégal et la RD Congo.

Selon une étude publiée le 19 mars par le think tank londonien Overseas Development Institute (ODI), le coût d'exploitation des robots et des imprimantes 3D dans l’industrie aux États-Unis sera moins élevé que celui de la main d’œuvre kényane en 2034 ! En Ethiopie, les coûts d’exploitation des robots deviendront moins chers que ceux des humains entre 2038 et 2042.

Signature à Kigali de l’Accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), entre 44 pays. Le Nigéria est le seul « ténor" à ne pas approuver sa signature.
Dernières prévisions de la Banque Mondiale relatives à l’évolution des PIB africains
Quel serait l’impact environnemental du transport maritime si des flux Asie <–> Europe basculaient vers des flux Afrique <–> Europe?
Le blog de Christian Delavelle
L’émergence africaine existe-t-elle vraiment? (source: The Conversation)
Synthèse du Petit-Déjeuner du 27 juin sur le thème “Quelle contribution chinoise à l’industrialisation de la Méditerranée et de l’Afrique”
La Lettre de l’Observatoire (mai/juin 2018): actualités, ouvrages récents, évènements, analyses…..
Rejoignez l’Observatoire Europe-Afrique 2020 et participez à ses activités

L’indicateur de performance logistique 2018 de la Banque Mondiale vient de paraître: Quelques pays s’en sortent, mais beaucoup d’autres restent très pénalisés par…..

L’indice “Global Services Location Index (AT.Kearney): Quels sont les meilleurs pays pour localiser ses opérations “Offshore”?

Adhérents:




 

Mot de passe oublié