Actualités

Les pays africains prévoient de lancer la ZLECAf en janvier 2021. La mise en œuvre de la zone initialement prévue pour juillet 2020 a été suspendue à cause du coronavirus. Les six prochains mois serviront à finaliser les protocoles et les négociations sur les tarifs commerciaux. Lors du sommet du 2 janvier 2021, les pays membres approuveront les instruments opérationnels de la première phase de l’accord : règles d’origine qui détermineront l'éligibilité des biens à échanger dans la zone, modalités telles que la protection des industries naissantes et forum de négociation en ligne pour permettre aux Etats membres de mener à bien cette politique. La ZLECAf exigera des pays membres qu'ils libéralisent au moins 97 % de leurs lignes tarifaires et 90 % de leurs importations.

Bolloré Ports inaugure la mise en service du port sec de Kagbelen à Dubréka (à une cinquantaine de kilomètres du port de Conakry). Superficie : 30 hectares. Investissement : 1,7 M€. Outre sa destination pour les conteneurs, ce port sec est également destiné à recevoir jusqu’à 2000 véhicules importés, en priorité des véhicules en transit pour le Mali, ainsi que les véhicules non livrés après 10 jours de stationnement sur le parc du terminal portuaire de Conakry.

En Côte d'Ivoire, la Société de Transport abidjanais (SOTRA) a réceptionné les premiers kits d’assemblage de l’unité de montage de véhicules, dans le cadre d’un partenariat avec le groupe italien IVECO. Localisation : site de Sotra Industries à Koumassi. Ces minibus de 22 places sont destinés au marché régional des transporteurs urbains. L’entreprise mise sur une capacité de production de 500 unités par an, soit une cadence de 2 à 3 véhicules par jour, puis 1000 véhicules par an à partir de la troisième année de production.

La Ghana Rubber Estates Limited (GREL) a inauguré une seconde usine de transformation du caoutchouc à Abura, dans l’ouest du pays. Investissement : 24 Meuros. Avec cette usine, GREL va doubler progressivement sa production dans le pays. En 2018, le Ghana avait exporté 59,7 M USD de caoutchouc.

Au Cameroun, l’entreprise italienne SIF Inter envisage de créer une unité de transformation de bois, dans le cadre d’une convention avec l’Agence de promotion des investissements du Cameroun. Investissement : 2,5 Mds FCFA. Effectifs prévus : 300 emplois.

La mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale (ZLECAf) reportée Selon le Secrétaire général de la ZLECAf, la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale prévue pour le 1er juillet 2020 ne sera pas effective et a été reportée à une date ultérieure. La raison évoquée est celle de la pandémie du Covid-19 qui a fortement impacté les économies africaines.

Au Cameroun, la Société de distribution nouvelle d’Afrique (Sodinaf) va démarrer une nouvelle usine de raffinage d’huile de palme brute et de production de savon de ménage. Localisation : Douala. Investissement : 21 Meuros. Effectifs : 158 emplois. Le CA de la Sodinaf est de 76,2Meuros.

L’indice "Shanghaï Containerized Freight Index", indicateur de référence des taux de fret maritime conteneurisé au départ de la Chine a très fortement baissé entre décembre 2019 et fin avril 2020. Il se redresse rapidement et atteint 925 au 06/06/2020.

Après une forte remontée en décembre 2019/ janvier 2020, l'indice de fret maritime "World Container Index" (Drewry) a vivement rechuté depuis le début de la crise du coronavirus. Il se redresse depuis le début du mois de juin. Au 11/06/2020 il s'établit à 1710 $ pour un conteneur 40' standard.

Juin 2020 - Ecofin: La société Mediline Medical Cameroon, filiale de la firme sud-coréenne Mediline Korea, achèvera fin 2020 les travaux de construction d’un complexe de laboratoires multifonctions, spécialisé dans l’analyse et le contrôle de la qualité des produits agro-alimentaires, pharmaceutiques, textiles, électroniques, chimiques ou du BTP. Investissement : 10 milliards FCFA. Superficie : 2 hectares. Localisation : Missolé (département de la Sanaga maritime, région du Littoral).

Le Kenya a atteint l’autosuffisance en électricité. Le pays dispose d’une capacité de production électrique de 2 400 MW pour un pic de demande de 1 900 MW. Cette augmentation de capacité s’explique principalement par la mise en service de la nouvelle centrale éolienne de Turkana (310 MW) et de la centrale solaire de Garissa (50 MW). Le mix énergétique kenyan est désormais composé à 90% d’énergies renouvelables (éolienne, solaire et géothermique).

Le constructeur automobile nigérian JET Motor Company, spécialisé dans les minibus électriques, a levé 9M$ pour investir dans la R&D et enrichir sa gamme de modèles, pour une commercialisation d’ici fin 2020. Actuellement, seul Innoson Vehicle Manufacturing produit depuis 2009 des véhicules 100% nigérians.

Le groupe ivoirien Plastica, leader ouest-africain de la plasturgie, reprend les actifs de la société́ SES, spécialiste français de l’emballage plastique médical. Installé à Saint-Pal-de-Mons (Haute-Loire), SES était en redressement judiciaire depuis septembre 2019. SES prend le nom de Plastica France.

Lettre de l’Observatoire n°21 (Mai/Juin 2020).

L’actualité, les indicateurs clés et les évènements relatifs au développement du secteur manufacturier en Afrique.

Etude de cas n°14:  “Chaînes logistiques internationales : Performances comparées des grands ports du Golfe de Guinée” – 26 avril 2020 – Note de synthèse et rapport détaillé

“Investissement manufacturier chinois au Nigéria à l’ère du boom post-pétrolier et vecteurs de transfert de technologie” – Résumé  en français (en 7 pages) des points saillants du document.

Le grand écart du Nigéria entre protectionnisme et panafricanisme (Ecofin)

Compte-rendu du webinaire organisé par Haropa et Ports et Corridors le 26 mai 2020, sur le thème ”

La logistique portuaire en Afrique de l’ouest et du centre”.

“Investir et s’investir en Afrique francophone sub-saharienne” – Formation sur deux demi-journées – Par Philippe DORSON (Expert Conseil International, Chevalier de l’Ordre National du Mérite) – Email: phdorson@yahoo.fr

Rejoignez l’Observatoire Europe-Afrique 2020 et participez à ses activités

“L’industrialisation en Afrique en question: Des désillusions à un nouveau volontarisme” – Pierre Jacquemot (extrait)

 Eclairage sur les investissements chinois dans les secteurs manufacturiers et de l’agriculture au Kenya”. Note “résumé” en français d’une étude récente du CARI (China Africa Research Initiative – Johns Hopkins University, Washington, DC) réalisée par l’Observatoire Europe-Afrique 2030 à partir du document d’origine en anglais. 

Après une forte remontée en décembre 2019/ janvier 2020, l’indice a vivement rechuté depuis le début de la crise du coronavirus. Au 26 mars, il s’établit à 1525 $ pour un conteneur 40′ standard.

L’Observatoire: ses missions, ses objectifs

Recevez la Lettre de l’Observatoire

Adhérents:




 

Mot de passe oublié