Actualités

En Algérie, Ford projette de construire une usine d'assemblage à Relizane (300 km à l'Ouest d'Alger). Prévisions : 30 000 véhicules assemblés la première année, 150 000 unités par an à partir de la deuxième année. Modèles produits: Fiesta, Ka, Kuga 4X4, Ranger Pick-up, Transit et Everst.

Selon Adair Turner (Institute for New Economic Thinking) l'augmentation de la population africaine est due à la fois à une baisse de la mortalité infantile et à l'allongement de l'espérance de vie des plus de 20 ans, de 36 à 57 ans en moyenne depuis 1950. Mais aucune de ces deux évolutions ne s'est accompagnée d'une réduction du taux de natalité. Même si le taux de fécondité en Afrique a eu tendance à baisser à 4,7 enfants par femme actuellement contre 5,5 il y a vingt ans, il reste élevé par rapport au reste du monde. Il a chuté à 2,1 en Asie, à 2 en Amérique latine et se situe au-dessous du seuil du renouvellement de la population (2,1) en Amérique du Nord (1,9) et en Europe (1,6).

Dans sa dernière étude sur « les flux de capitaux et l’avenir de l’emploi » en Afrique subsaharienne, le FMI indique que 20 millions de créations nettes d’emplois par an seront nécessaires sur les deux prochaines décennies pour absorber les nouveaux arrivants sur les marchés du travail. Or actuellement, seuls 10 millions d’emplois sont créés chaque année. Le FMI appelle les pouvoirs publics à soutenir les secteurs nouveaux et émergents porteurs de croissance pour développer l’activité.

Un évènement à ne pas manquer! Le "Youth Summit" organisé par la Banque Mondiale sur le thème du "Capital Humain" se déroulera à Washington D.C les lundi 3 et mardi 4 décembre. Il est possible de suivre les débats en "live" sur internet, et même de poser des questions. Accessible via le lien suivant: https://www.worldbank.org/en/events/2018/07/25/world-bank-youth-summit-2018-unleashing-the-power-of-human-capital

In Ethiopia, EKOS Steel Mill (Korea) has inaugurated a steel mill. Investment: over 33 million USD. Surface: 10ha. Location: Dukem (Oromia Regional State at the outskirt of Addis Ababa). Part of the production will be exported. Expected jobs: 300. EKOS has planned to start the second phase investment in electric arc furnace equipment with ladle furnace, with a capital of 500 000 MT billet production per year.

In Ethiopia, the industrial parks in Dire Dawa, Kilinto, Bole Lemi II, Jimma, Bahir Dar and Debre Birhan are expected to be completed in this Ethiopian fiscal year. Besides completing the ongoing projects, the government will launch construction of industrial parks in Aysha, Asosa, Ararti, and Semera. Hawassa, Bole Lemi I, Kombolcha and Mekele industrial parks have already started production and the Adama industrial park inaugurated recently is expected to commence operation soon.

L'écosystème d'innovation P.Factory (Marseille) et l'Africain Jokkolabs ont signé un partenariat pour la création de Jokkolabs Marseille qui se veut un "hub d'innovation pour le développement des start-up des deux rives de la Méditerranée". Créé en 2010 à Dakar, Jokkolabs (Jokko veut dire le lien en langue wolof) dispose de centres d'innovation au Maroc, au Sénégal, au Cameroun, au Bénin, en Gambie, en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso, au Mali et à Nanterre.

Le Conseil exécutif fédéral du Nigéria a officiellement approuvé une nouvelle politique nationale sur le cuir et les articles en cuir. Conçue pour stimuler l’industrie du cuir du pays et créer des emplois, cette politique a pour but de mieux exploiter les ressources locales. Les produits bruts et semi-finis sont actuellement exportés. Leur transformation dans le pays générera de l'emploi et augmentera les revenus. Cette politique entraînera la création de nouvelles tanneries et d'autres usines de traitement du cuir.

Une nouvelle tannerie vient de démarrer au Kenya, dans la région du comté de Narok. Capacité: 13 tonnes de cuirs et de peaux par jour. Exploitant: Autorité de développement Sud d’Ewaso Ng’iro (ENSDA). Sources d'approvisionnement en peaux: comté de Narok, de Nakuru, Nyandarua et Kajiado.

PSA annonce son intention de porter à 200 000 véhicules / an la capacité de production de son site de Kénitra (Maroc).

L’équipementier japonais JTEKT démarre la construction de son premier site industriel en Afrique. Date prévue de mise en route: 2020. Localisation: Tanger Automotive City. Produits: Systèmes de direction assistée électrique. Clients: Usines locales PSA et Renault. Capacité annuelle: 300.000 systèmes.

Nissan a signé un accord avec le gouvernement ghanéen pour construire une usine d'assemblage automobile. Ni le lieu, ni la capacité d'assemblage ne sont connus pour l'instant.

Le Forum Economique Mondial a modifié en profondeur la méthodologie d'élaboration de l'Indice Global de Compétitivité. Intitulé "Global Competitiveness Index 4.0 (GCI 4.0)", il remplace l'indice précédent à partir de 2018. Ce nouvel indice met en lumière les facteurs de productivité et de croissance à long terme à l'ère de la quatrième révolution industrielle. Le GCI 4.0 est structuré autour de 12 "Piliers": Institutions; Infrastructure; Utilisation des TIC; Stabilité macroéconomique; Santé; Compétences; Degré d'ouverture du marché; Capital humain; Système financier; Taille du marché; Dynamisme des affaires et Capacité d'innovation. L'index introduit également une nouvelle notation basée sur le concept de "Distance à l'objectif" ("Progress score") sur une échelle de 1 à 100, l'objectif "100" correspondant à l'optimum de chaque indicateur.

En 2017, l'Afrique du sud reste le pays qui concentre le nombre le plus élevé d'investissements directs étrangers en Afrique (13%). Sa part relative a toutefois fortement diminuée, au profit principalement du Maroc, du Kenya, du Nigéria et de l'Ethiopie. En termes de nombres d'emplois créés, le Maroc détient la première place, avec 21% des IDE totaux du continent (source: Ernst & Young - “Turning Tides – EU attractiveness – Africa 2018").

Selon le "Democracy Index" du Economist Intelligence Unit, au cours de la période 2014-2017, le niveau de démocratie s'est amélioré au Cameroun, en Côte d'Ivoire, en Egypte, au Ghana, au Maroc en Namibie et au Nigéria. A contrario, la situation s'est nettement dégradée en Afrique du sud, en Algérie et en Ethiopie. La Chine et le Vietnam affichent des scores inférieurs aux 15 pays africains couverts par l'Observatoire. L'année 2017 a été globalement défavorable.

L’enseigne italienne de prêt-à-porter Calzedonia a inauguré une usine textile dans le parc industriel de Mekelle, dans le nord de l'Ethiopie. Investissement: 15M$. Effectifs: >1 000 personnes. Produits: articles de lingerie, maillots de bain, leggings et chaussettes pour hommes, femmes et enfants sous plusieurs marques.

La société de mode italienne ITACA a inauguré une usine de textile destinée à l'exportation, à Ashegoda (région de Tigray - Ethiopie). Investissement: 15 M$. Emplois: 1 000.

L'indice du capital humain préparé par la Banque Mondiale vient de paraître: A l'exception de Maurice, les 14 autres  pays africains couverts par l'Observatoire ont un indice inférieur à la moyenne mondiale. La situation est particulièrement dégradée en Côte d'Ivoire et au Nigéria.

Algérie: Sanofi inaugure le plus grand complexe pharmaceutique d’Afrique, à Sidi Abdallah (banlieue d’Alger). L'installation fabriquera une centaine de spécialités pharmaceutiques (diabète, cardiologie, neurologie…). A pleine capacité, en 2019 ou 2020, l'installation produira plus de 100 millions d’unités par an, portant la production locale de Sanofi à 80-85 % de ses produits vendus en Algérie, contre 65 % actuellement.

Le Sénat américain adopte la loi portant création d’une méga-agence de développement pour contrer la Chine en Afrique.

Le FMI abaisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne en 2018 à 3,1% (contre 3,4%, lors de sa précédente estimation datant du mois de juillet)

Prêt de 120 M EUR de l’AFD pour la réhabilitation du tronçon Bouaké-Kanaholo (Côte d'Ivoire). Le projet consistera principalement à réhabiliter la route Bouaké-Ferkessédougou, longue de 220 km.

Le CARI (China Africa Research Initiative) vient de publier une analyse détaillée des conditions d'emploi, de travail et de formation dans la ZES chinoise "Eastern Industrial Zone" située à Dukem, état d'Oromia, en Ethiopie. L'étude est disponible dans son intégralité dans le menu "Actualités-Analyses" --> "ZES"

Selon le dernier rapport de la Coface, la France a perdu son statut de premier fournisseur européen de l’Afrique, dépassée par l’Allemagne. La part de marché de la France est passée de 11 % en 2003 à 5 % en 2017, même si les exportations en valeur et en volume ont augmenté. De son côté, la Chine est passée de 3 % en 2001 à 18 % en 2017.

"Les pays méditerranéens et africains peuvent-ils tirer profit de la présence chinoise?". Retrouvez le texte intégral du document de l'Observatoire, présenté le 27 juin sur le site d'Econostrum: https://www.econostrum.info/Les-pays-mediterraneens-et-africains-peuvent-ils-tirer-profit-de-la-presence-chinoise_a24597.html

L’IPEMED, en partenariat avec Bpifrance et IC Publications et avec le soutien de l’Observatoire Europe – Afrique 2020 et Vox Africa, a organisé le mercredi 27 Juin 2018 la troisième édition de leur cycle de « Petits Déjeuners de la Méditerranée et de l’Afrique ». L’événement s’est déroulé au siège de Bpifrance (8 boulevard Haussmann, 75009 Paris) et a porté sur le thème suivant : « Quelle contribution chinoise à l’industrialisation de la Méditerranée et de l’Afrique ? ». Il a réuni des hommes politiques, entrepreneurs, chercheurs, etc. La synthèse des débats et le "Palimpseste" distribué aux participants est disponible dans le menu "Evènements".

Lettre de l’Observatoire n°13 (Novembre/Décembre).

Tous les évènements, actualités, analyses, indicateurs clés, clignotants…….

Synthèse du Petit-Déjeuner du 27 juin sur le thème “Quelle contribution chinoise à l’industrialisation de la Méditerranée et de l’Afrique”

L’étude de cas n°7 de l’Observatoire vient de paraître: “Promouvoir le développement de pôles manufacturiers à vocation exportatrice en Afrique subsaharienne”…..Première partie: “Un objectif géostratégique”

L’étude de cas n°7 de l’Observatoire vient de paraître: “Promouvoir le développement de pôles manufacturiers à vocation exportatrice en Afrique subsaharienne”…..Deuxième partie: “Proposition pour un nouvel outil financier incitatif”

Le blog de Christian Delavelle

L’opium (chinois) de l’Afrique…….les pays africains devraient-ils chercher un autre modèle de financement? (source: Libre Afrique)
Rejoignez l’Observatoire Europe-Afrique 2020 et participez à ses activités
Selon le “Goalkeepers Report ’18” de la Fondation Bill and Melinda Gates relatif à l’extrême pauvreté, d’ici 2050, 86 % des personnes les plus démunies devraient vivre dans les pays d’Afrique subsaharienne.

Les femmes entrepreneures : avenir du continent africain (source: Le Monde Afrique)

Très forte reprise des taux de fret maritime au cours des trois derniers mois:  Evolution des indices “Shanghaï Containerized Freight Index” et “World Container Index (Drewry)”
L’Observatoire: ses missions, ses objectifs

Adhérents:




 

Mot de passe oublié