Actualités

PSA annonce son intention de porter à 200 000 véhicules / an la capacité de production de son site de Kénitra (Maroc).

L’équipementier japonais JTEKT démarre la construction de son premier site industriel en Afrique. Date prévue de mise en route: 2020. Localisation: Tanger Automotive City. Produits: Systèmes de direction assistée électrique. Clients: Usines locales PSA et Renault. Capacité annuelle: 300.000 systèmes.

Nissan a signé un accord avec le gouvernement ghanéen pour construire une usine d'assemblage automobile. Ni le lieu, ni la capacité d'assemblage ne sont connus pour l'instant.

Le Forum Economique Mondial a modifié en profondeur la méthodologie d'élaboration de l'Indice Global de Compétitivité. Intitulé "Global Competitiveness Index 4.0 (GCI 4.0)", il remplace l'indice précédent à partir de 2018. Ce nouvel indice met en lumière les facteurs de productivité et de croissance à long terme à l'ère de la quatrième révolution industrielle. Le GCI 4.0 est structuré autour de 12 "Piliers": Institutions; Infrastructure; Utilisation des TIC; Stabilité macroéconomique; Santé; Compétences; Degré d'ouverture du marché; Capital humain; Système financier; Taille du marché; Dynamisme des affaires et Capacité d'innovation. L'index introduit également une nouvelle notation basée sur le concept de "Distance à l'objectif" ("Progress score") sur une échelle de 1 à 100, l'objectif "100" correspondant à l'optimum de chaque indicateur.

En 2017, l'Afrique du sud reste le pays qui concentre le nombre le plus élevé d'investissements directs étrangers en Afrique (13%). Sa part relative a toutefois fortement diminuée, au profit principalement du Maroc, du Kenya, du Nigéria et de l'Ethiopie. En termes de nombres d'emplois créés, le Maroc détient la première place, avec 21% des IDE totaux du continent (source: Ernst & Young - “Turning Tides – EU attractiveness – Africa 2018").

Selon le "Democracy Index" du Economist Intelligence Unit, au cours de la période 2014-2017, le niveau de démocratie s'est amélioré au Cameroun, en Côte d'Ivoire, en Egypte, au Ghana, au Maroc en Namibie et au Nigéria. A contrario, la situation s'est nettement dégradée en Afrique du sud, en Algérie et en Ethiopie. La Chine et le Vietnam affichent des scores inférieurs aux 15 pays africains couverts par l'Observatoire. L'année 2017 a été globalement défavorable.

L’enseigne italienne de prêt-à-porter Calzedonia a inauguré une usine textile dans le parc industriel de Mekelle, dans le nord de l'Ethiopie. Investissement: 15M$. Effectifs: >1 000 personnes. Produits: articles de lingerie, maillots de bain, leggings et chaussettes pour hommes, femmes et enfants sous plusieurs marques.

La société de mode italienne ITACA a inauguré une usine de textile destinée à l'exportation, à Ashegoda (région de Tigray - Ethiopie). Investissement: 15 M$. Emplois: 1 000.

L'indice du capital humain préparé par la Banque Mondiale vient de paraître: A l'exception de Maurice, les 14 autres  pays africains couverts par l'Observatoire ont un indice inférieur à la moyenne mondiale. La situation est particulièrement dégradée en Côte d'Ivoire et au Nigéria.

Algérie: Sanofi inaugure le plus grand complexe pharmaceutique d’Afrique, à Sidi Abdallah (banlieue d’Alger). L'installation fabriquera une centaine de spécialités pharmaceutiques (diabète, cardiologie, neurologie…). A pleine capacité, en 2019 ou 2020, l'installation produira plus de 100 millions d’unités par an, portant la production locale de Sanofi à 80-85 % de ses produits vendus en Algérie, contre 65 % actuellement.

Le Sénat américain adopte la loi portant création d’une méga-agence de développement pour contrer la Chine en Afrique.

Le FMI abaisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne en 2018 à 3,1% (contre 3,4%, lors de sa précédente estimation datant du mois de juillet)

Le gouvernement français a officiellement lancé "Cap Francexport", un dispositif public de réassurance visant à permettre aux entreprises françaises d'exporter plus facilement vers 17 pays où le risque commercial est particulièrement élevé. But de l'opération: lever un frein aux exportations en apportant une garantie publique - via Bpifrance Assurance Export et à hauteur d'un milliard d'euros d'encours - destinée à surmonter la frilosité des assureurs sur la couverture des crédits-exports de court terme vers ces destinations. Cette enveloppe sera répartie entre les quatre assureurs-crédit privés qui se sont engagés dans cette démarche: Coface, Euler Hermes, Groupama et Atradius. Ce "filet de sécurité" est orienté vers les PME et les ETI dont le chiffre d'affaires annuel n'excède pas 1,5 milliard d'euros. Parmi les pays concernés, l'Angola, le Niger et l'Éthiopie. La liste pourrait s'élargir dans les prochaines années à d'autres pays comme le Bénin, la Guinée et le Nigeria.

Prêt de 120 M EUR de l’AFD pour la réhabilitation du tronçon Bouaké-Kanaholo (Côte d'Ivoire). Le projet consistera principalement à réhabiliter la route Bouaké-Ferkessédougou, longue de 220 km.

Projet d’une nouvelle usine d’égrenage de coton au Bénin. Le Benin dispose actuellement de 19 unités d’égrenage, d'une capacité annuelle totale de 600 000 tonnes. Les bons résultats des deux dernières campagnes laissent espérer un dépassement du niveau d'égrenage actuel.

Standard & Poors améliore la notation risque pays du Sénégal, de stable à positive. La notation souveraine du pays est maintenue à B+ (meilleure note dans la catégorie des placements de long terme « très spéculatifs »).

La Banque Africaine de Développement publie la première édition de son indice de qualité de la régulation du secteur de l’électricité. L’édition 2018 comprend 15 pays. L’indice composite global, l’Electricity regularoty Index (ERI) est compris entre 0 et 1, et prend en compte : la gouvernance (cadre juridique, transparence etc.), l’action des autorités de régulation vis-à-vis de leur mandat et les performances effectives du secteur.

Dans le cadre de l’initiative « Next 100 African Startups », la Société Financière Internationale (SFI - Banque Mondiale) sélectionnera 100 entrepreneurs prometteurs du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, qu’elle mettra en relation avec des chefs d’entreprise, des investisseurs internationaux et des institutions financières. La sélection se fera lors d’un forum qui se tiendra en décembre prochain en Egypte. Les jeunes start-uppers retenus bénéficieront de facilités de financement de leurs projets, de conseils pour faciliter l’extension de leurs activités dans de nouveaux marchés.

The Government of Ghana in partnership with the International Finance Corporation, will co-host a G20 Compact with Africa Germany Ghana Investors Forum on 4th October. The Forum will be held simultaneously in Accra and Berlin. It is aimed to introduce German investors to investment opportunities in Ghana, while facilitating a dialogue between the German private sector and Ghanaian public and private sector stakeholders. The Forum will focus on three thematic industrial areas – Automotive Industry, Agriculture and Financial Technology. It will showcase more than 100 German companies seeking to invest in Ghana. It is sponsored by the G20 Compact with Africa, German Cooperation, KFW, and the Norwegian Ministry of Foreign Affairs. More than 250 participants are expected at the event.

Le CARI (China Africa Research Initiative) vient de publier une analyse détaillée des conditions d'emploi, de travail et de formation dans la ZES chinoise "Eastern Industrial Zone" située à Dukem, état d'Oromia, en Ethiopie. L'étude est disponible dans son intégralité dans le menu "Actualités-Analyses" --> "ZES"

Selon le dernier rapport de la Coface, la France a perdu son statut de premier fournisseur européen de l’Afrique, dépassée par l’Allemagne. La part de marché de la France est passée de 11 % en 2003 à 5 % en 2017, même si les exportations en valeur et en volume ont augmenté. De son côté, la Chine est passée de 3 % en 2001 à 18 % en 2017.

Maroc: JTEKT (Japon) installe une usine d'éléments de direction assistée dernière génération à Tanger Automotive City. Novares installe à Kénitra une usine d'injecteurs plastiques, de pièces de moteur et de pièces d'habitacle. Les productions sont destinées à PSA et Renault au Maroc.

Selon le "Goalkeepers Report '18" de la Fondation Bill and Melinda Gates relatif à l'extrême pauvreté, d’ici 2050, 86 % des personnes les plus démunies devraient vivre dans les pays d’Afrique subsaharienne.

Deux nouveaux accords ont été signés par le Maroc et l’UE. Ils visent à appuyer le secteur privé et à renforcer la protection sociale. Le premier accord fait partie du programme "Compétitivité et croissance verte" doté d’un budget de 1,15 milliard de DH. Il vise à soutenir notamment le statut de l’auto-entrepreneur, les primo-exportateurs, le climat des affaires et l’émergence des filières de recyclage.

"Les pays méditerranéens et africains peuvent-ils tirer profit de la présence chinoise?". Retrouvez le texte intégral du document de l'Observatoire, présenté le 27 juin sur le site d'Econostrum: https://www.econostrum.info/Les-pays-mediterraneens-et-africains-peuvent-ils-tirer-profit-de-la-presence-chinoise_a24597.html

L’IPEMED, en partenariat avec Bpifrance et IC Publications et avec le soutien de l’Observatoire Europe – Afrique 2020 et Vox Africa, a organisé le mercredi 27 Juin 2018 la troisième édition de leur cycle de « Petits Déjeuners de la Méditerranée et de l’Afrique ». L’événement s’est déroulé au siège de Bpifrance (8 boulevard Haussmann, 75009 Paris) et a porté sur le thème suivant : « Quelle contribution chinoise à l’industrialisation de la Méditerranée et de l’Afrique ? ». Il a réuni des hommes politiques, entrepreneurs, chercheurs, etc. La synthèse des débats et le "Palimpseste" distribué aux participants est disponible dans le menu "Evènements".
Au cours de la période 2014-2017, le niveau de démocratie s’est amélioré au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Egypte, au Ghana, au Maroc, en Namibie et au Nigéria. A contrario, la situation s’est nettement dégradée au….. (source: Economist Intelligence Unit).
Synthèse du Petit-Déjeuner du 27 juin sur le thème “Quelle contribution chinoise à l’industrialisation de la Méditerranée et de l’Afrique”
L’étude de cas n°7 de l’Observatoire vient de paraître: “Promouvoir le développement de pôles manufacturiers à vocation exportatrice en Afrique subsaharienne”…..Première partie: “Un objectif géostratégique”
L’étude de cas n°7 de l’Observatoire vient de paraître: “Promouvoir le développement de pôles manufacturiers à vocation exportatrice en Afrique subsaharienne”…..Deuxième partie: “Proposition pour un nouvel outil financier incitatif”
Le blog de Christian Delavelle
L’opium (chinois) de l’Afrique…….les pays africains devraient-ils chercher un autre modèle de financement? (source: Libre Afrique)
Rejoignez l’Observatoire Europe-Afrique 2020 et participez à ses activités
Selon le “Goalkeepers Report ’18” de la Fondation Bill and Melinda Gates relatif à l’extrême pauvreté, d’ici 2050, 86 % des personnes les plus démunies devraient vivre dans les pays d’Afrique subsaharienne.
L’indice “Global Services Location Index (AT.Kearney): Quels sont les meilleurs pays pour localiser ses opérations “Offshore”?
Très forte reprise des taux de fret maritime au cours des trois derniers mois:  Evolution des indices “Shanghaï Containerized Freight Index” et “World Container Index (Drewry)”
L’Observatoire: ses missions, ses objectifs

Adhérents:




 

Mot de passe oublié